Valeurs Taoïstes, Bibliques et Gouvernance politique

VALEURS TAOÏSTES, BIBLIQUES ET GOUVERNANCE POLITIQUE.

Une excursion quelque peu attentive du spectacle économico-politique tel qu’il nous est livré par l’importante et sophistiquée machinerie médiatique, qu’est notre « aujourd’hui » devrait pour le moins suscité notre perplexité...

Quelle opposition visible, sidérante même entre le visage bon enfant, ouvert, sympathique et chaleureux du jeune Premier ministre grec et ceux qui hautains, rigide, glacés et implacables des Européens et plus spécialement allemand lors de leurs récentes rencontrent.

A cet égard, on a pu constater l'attitude étonnamment façonnée de rigueur et de bonhomie (Amour et vérité du TAO) et de notre Président. On a pu ainsi largement médiatiser et considérer son visage étonnant maîtrisé de loyauté et de compassion de notre président en un judicieux compromis biblique d'amour et de charité qui a porté ses fruits d'avancées dans la négociation.

Il s’agit bien là des deux pôles de valeurs bien ciblées ; de l'amour et de la vérité biblique et pour le TAO du feu cordial et de l’air glacial des pôles de l'air et du feu associé aux autres termes du pentagramme : terre, de la flore, faune et eau. La qualité d'une gouvernance est toujours et invraisemblablement l'action conjointe de nos comportements et de nos deux piliers du pentagramme.

 

  • Que de temps perdu et de postures factices pour aboutir enfin à un mouvement de refroidissement des salaires d’extrême gauche et de réchauffement des subventions des droites radicales.

  • Faute de ne pas approfondir a l'occasion de tout les traités, congrès, et autre considérable de gouvernance de nos société déboulonnées et de ne pas cultivé ces ressorts essentiels des comportements humains qui sont ceux qui sont depuis que le monde est monde faits ; d’arrogance déguisé de haines sournoises, de jalousies infondées, d’hypocrisie bien dosée aboutissant lors de ces réunions postiches à des résultats ineptes ou tellement banalisés qu'il faut remettre sans cesse sur les sentiers de nouvelles réunions, biaisées, colloque et traité d'un cheminement économico-politique sans issue véritablement possible : En Grèce, rien aussi peu est réglé. On nous promet d'autre réunion fantômes de nos incohérences.

    La radicalité des positions comportementales, disons des : « chauds et des froids » à quand même au moins pour avantage de mettre au jour le positionnement incohérent de chacun des acteurs politiques et leur efficacité bien relative ni pertinente dans la conduite des événements avec des résultats économiques ou politiques bancales.

    En l'espèce il s'agit bien là de demi-échecs ou demi-victoires qui ouvrent la porte à d'autres rencontres, infinies dans leurs débats biaisés, leurs solutions ambiguës qui entretiennent un blocage des rouages de la machine européenne ou chacun essaie d'appréhender l'autre avec sa structure mentale dans un désert d'opposition stérile a son interlocuteur. L'urgence première pour l’Europe est d'être en panne face aux géants de l'impérialisme bancaire américain et au communisme capitalisé à la chinoise avec en plus les nouveaux acteurs émergeant qui cherchent eux, aussi des compromis introuvables ; avec ces deux même grands types de voies, des laxismes solidaires sans moyens ou des rigorismes bancaires sans adhésions qui s'affrontent sur tous les terrains ; agricole, industriel, social et pour finir militaire.

Sur le plan de l’évolution, des perspectives de gouvernance devant les dangers imminent des crises en tous genres sont bien actées par la plupart des intervenants. Les 3 autres piliers des cinq fondamentaux bibliques ou taoïstes bien appliqués seraient susceptibles de nous éclairer et de débloquer bien des situations. Il s'agit d'abord de la Foi avec l'humilité et ses convictions profondes pour les chrétiens se traduisant pour le TAO par l'activité vitale au sens large avec ces nouveaux potentiels énergétiques et la nécessite de s'en remettre à un « on de la » de la providence mais aussi ne pas oublier le pôle de « l'Air » « vérité justice » incontournable dans toute négociation d'avenir. On voit bien lorsque l'humilité dans la Foi arrive à s'insinuer dans les salons rigoriste économico-politique, pour les faire progresser d'un petit pas vers la compassion et la sagesse on avance. Si au départ pour motiver cette humilité, on n'est pas tous bien conscient comme le répète nos éminents savants au plus haut niveau que la planète, l'humanité et l'explosion de conflits de tous ordres, sont éminents et que les moyens classiques ; guerre, répression politique ou économique, dictature apparaissent de plus en plus, évidemment comme aujourd'hui, inopérants. Pour aboutir au dialogue le passage obligatoire par une bonne dose d'humilité est . Il conduit au douloureux constats des réalités pour le peuple grec et de l’extrême diversité des comportements humains pour des Européens bien calés dans la certitude de leur droits seront caution des actions mais durement acquis.

Face à ce dialogue de sourds entre la loi, la justice et le cœur qui ne résoudra pas complètement les problèmes dans leur incontournable complexité tout en les faisant bouger vers des compromis incertains et bancales facteurs de nouveaux conflits, la Bible et le TAO ont 3 armes efficaces en plus de deux exposées plus haut sont – la foi dans l'humilité, la compassion dans la générosité, et la « sagesse » des boni-cités qui en découlent. Elles peuvent être mise en œuvres et que je pourrais vous en exposer si ce retour aux fondamentaux interrogent certains candidats à la gouvernance. Il s'agit au-delà de l'amour du don, avec compassion, générosité et pardon total, de l'espérance dans la foi dans l'humilité bien actée ci-dessus qui aboutissent en synergie enfin à la sagesse dans la perspicacité et l'intelligence de tout traités, réformes, et évolutions des situations.

Les perspectives de solutions existent si l'on sait scrupuleusement harmonisé ces cinq valeurs de la foi en l'action de la vie, à la compassion dans les comportements des peuples, et générosité dans les actions, de la vérité dans les arbitrages décisionnels pour des solutions pérennes de sagesse et d'intelligence. Mais faut d'abord modérer les antagonistes a l'intérieur de chaque état.

C'est possible, on peut le démontrer par les cinq fondamentaux de TAO et de la bible ; la Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle. Les chinois ont déjà compris qu'il fallait associer d'abord dans leur gestion capitalisme et communisme. Comment le réussir, ce sera l'objet de ma prochaine réflexion dont je donnerais la primeur aux « chercheurs de vérité ».

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau