Préface de Martin Gray - livre : écologie des comportements

Préface de « La voie fondamentale, Écologie des comportements »

Préface de « La voie fondamentale, Écologie des comportements »

Dans cet ouvrage de Jean de Saint Gilles, qui bouscule bien des dogmes et ouvre bien des horizons, une phrase m’interpelle plus que d’autres : « En cette fin de vingtième siècles, l’extraordinaire brassage des cultures, des religions et des races, par un degré d’ampleur et de rapidité inconnu dans l’histoire de l’homme, va opérer, et c’est notre foi et notre espérance, cette émergence de l’homme nouveau à la sagesse éternelle. »

Y aurait-il dans notre monde d’aujourd’hui, menacé dans son existence même par le risque d’une guerre nucléaire, par l’inexorable extension des pollutions de ses éléments les plus vitaux, air, forêts, eau et terres cultivables, par les crises économiques, culturelles et religieuses qui le secouent, y aurait-il encore dans ce pauvre monde une espérance pour la vérité, la vie et l’amour ?

A travers mes épreuves et l’œuvre qui en témoigne j’ai cherché le « pourquoi » des fléaux infligés aux hommes : les servitudes imposées à des peuples par d’autres peuples, la mort absurde et cruelle, la haine aveugle, l’avoir qui laisse les mains vides, l’incompréhension bornée et têtue.

J’ai trouvé au-delà de ces maux le triomphe de la liberté, et celui de la vie qui, par la force de notre foi en elle, renaît des cendres.

J’ai aussi trouvé l’amour que prodigue la vie et son accomplissement pour cheminer par le partage vers plus de vérité et d’intelligence.

C’est la force de cet ouvrage que de partir à la découverte de ces fondements de l’être que nous portons tous en nous sans le savoir et qui éclairent notre existence.

Mais des questions subsistent : comment comprendre et résoudre, pour vivre, les problèmes posés par l’ambivalence de l’amour et de la vérité, de la justice et de la liberté, de la raison et des sentiments, de l’écologie et de l’économie, de la sagesse et des idéologies ?

L’originalité du livre de Jean de Saint Gilles, qui est un évènement dans la pensée de cette fin de siècle, c’est la « mise en perspective » de toutes ces valeurs les unes par rapport aux autres suivant une méthodologie issue du Tao et qui révèle les faces cachées de chacune d’elles par l’éclairage de l’une par l’autre.

La Vie par exemple, prend une tout autre dimension lorsqu’on la reconsidère par rapport à la Vérité, au partage dans la Charité, ou si on la confronte à la Sagesse, l’amour ou à la raison.

Dans cette découverte l’amour se métamorphose, la vie n’est plus seulement rigueur ou seulement liberté, la raison devient dynamique, et la charité échappe à la justice.

Cette perspective s’enrichit encore de l’ordre dans lequel sont placés et étudiées ces valeurs éternelles,  ordre qui est loin d’être indifférent, comme dans la Voie (le Tao).

Un cycle d’engendrement de ces valeurs l’une par l’autre est proposée à notre réflexion.

L’homme de dieu découvrira dans ce livre les éléments d’un langage renouvelé, d’une lecture claire des textes sacrés.

Le philosophe y trouvera matière à se rapprocher des réalités.

L’étudiant y verra des notions originales non développées dans l’enseignement classique.

L’homme politique et l’économiste élargiront leur champ de réflexion et affineront l’approche d’une gestion opérante des rapports humains.

Enfin, et surtout, femmes et hommes de notre société en proie aux crises écologiques, religieuses et culturelles, plongée dans l’agitation sociale, le consumérisme et les risques de cataclysme écologique, y trouveront des raisons de chercher et de découvrir en eux-mêmes, dans leur vie quotidienne, les éléments pour bâtir avec l’Espérance, la Paix et la Joie en eux et autour d’eux, « l’Homme Nouveau du Troisième Millénaire ».

Martin GRAY

 

 « Réveillons la France » Editions Campanile 2015

En vente sur notre site : Réveillons la France

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau