LE COUVERCLE DE LA POUBELLE NUCLEAIRE ENFIN ENTRE‘OUVERT.

LE COUVERCLE DE LA POUBELLE NUCLEAIRE ENFIN ENTRE‘OUVERT.

En tant que spécialiste des micro-doses contaminantes (homéopathe depuis plus de 50 ans), je demande, après Tchernobyl, que l’on ouvre enfin radicalement, pour la dénoncer la contamination par les rejets des réacteurs nucléaires, et des accidents, et des explosions dans l’atmosphère qui a notre sens doivent atteindre plus d’un Français sur cinq.

C’est en effet ce que confirment des études très sérieuses poursuivies en Ukraine, au Japon, et en Amérique autour de la centrale de Tree Mile Island auquel on oppose le secret défense à toutes demandes de dossiers médicaux les concernant, arrêtons le massacre dénoncé par le rapport de la ministre Barbara POMPILI, sur la contamination des populations, qui enfin avoué couterait des milliards d’indemnisations des victimes dans les pays concernés par la contamination, Europe, Japon etc…

Premier médecin à avoir dénoncé le passage dans les Alpes Maritimes, trois jours après Tchernobyl, malgré le blackout des autorités et des médias, je publiai le document de (Tchernobyl à nos assiettes) dénonçant toutes les sources de contamination, en particulier sous le panache de nos 19 complexes nucléaires.

 Bravo pour ce rapport qui dénonce enfin le coût faramineux du démantèlement de nos 58 réacteurs en activité. Les réponses et les solutions de l’écologie indépendante dont je suis leader de la mouvance radicale sous la présidence Weachterienne (83 à 90) sont claires et immédiates, pourquoi démanteler alors qu’on peut parfaitement conserver les infrastructures en ne se séparant que des parties radioactives : le réacteur et la distribution en conservant tout le réseau de distribution électrique.

Les premières décisions à prendre sont claires pour l’écologie indépendante c’est :

- Investir dans l’isolation de l’habitat urbain et des terroirs avec une réduction massive de nos dépenses énergétiques, (t.v.a à 5% de taxes, avec réductions d’impôts aux particuliers, relance de l’économie majeure.

- Suivant les régions, s’adapter aux potentielles locales utilisables, remplacer les réacteurs par de vastes champs d’éoliens, ou du photovoltaïque, des centrales bois – énergie sachant que nous avons le premier gisement forestier européen.

- La méthanisation des déchets urbains, les 250 incinérateurs polluant en France, je suis le seul écologiste à avoir obtenu un moratoire dans les Alpes Maritimes.

- L’hydraulique, et en particulier de proximité avec plus de 30 000 anciens moulins existant à réhabiliter. (+ de 200 en pays d’azur)

- La géothermie, la grande mégapole azuréenne s’étendant au moyen et haut pays méditerranéen est largement pourvu de ces énergies renouvelables qui peuvent faire la preuve de leur haute rentabilité par des investissements massifs, par une expérience pilote de portée internationale dépassant largement les…… californiennes.

Nous avons évoqué ces problèmes dans nos deux ouvrages sur l’écologie « Demain l’écologie » et «Réveillons la France » en librairie et sur notre site https://www.livrereveillonslafrance.com/ et nous allons inviter les génies de tous bords comme nous l’avions fait pour notre lutte victorieuse contre le projet de 100 km d’autoroute A8bis , (GISCARD et MEDECIN), emblématique  de l’écologie indépendante azuréenne par l’occupation ayant médiatiser le célèbre clocher "St PAUL DE VENCE" pépinière de célébrités .

                                            Docteur Maurice GILLARD

Ajouter un commentaire