29 juillet 2016

 

Principe de précautions

et attentats à répétition en France.


 

Depuis ce sinistre carnage du 14 juillet 2016 à Nice, l'état ne sait que réagir par la violence policière et guerrière qui reste dérisoire à l’échelle du problème mondial. Malgré les bonnes paroles, le peuple reste dans l'angoisse de récidive et son questionnement sans réponse, les intellectuels de toute obédience échouent dans leur « PATHOS » inaudible.

 

A cette occasion, il est intéressant de reprendre notre réflexion sur le principe de précaution et de réfléchir aux moyens de le mettre en œuvre face à ce phénomène des attentats meurtriers qui se multiplient.

 

J'en appelle à une réflexion commune avec des réponses et des suggestions spirituelles pour passer aux actes qui pourrait rassurer.


 


 

Docteur Jean GILLARD

 

----------

 

Principe de précaution



 

SAGESSE DE DIEU, PRINCIPE DE PRÉCAUTION DE L'HOMME.


 

Notre CRÉATEUR nous a doués, pour survivre dans sa création, d'une Sagesse, comprenant des sagesses aussi innombrables que diverses ; taoïsme chinois, bouddhisme indien, islamisme, judaïsme... qui toutes devant des situations connues nous préviennent, principe de prévention des risques répertoriés par l'expérience des anciens, par contre devant des situations nouvelles et inconnues, l'homme réfléchi, pèse le pour et le contre en des critères multiples et complexes, et décide ou non, d'une action prudente, mesurée et réfléchie avec beaucoup de précautions face à l'inconnu du risque ou du danger ; c'est le principe de précaution.

Le premier à nous avoir parlé du principe de Précaution(différent de celui de prévention) est le Ministre Barnier dans les années 80 puis dans sa loi de 1993 ; homme réfléchi, pondéré et pragmatique s'il en est..

En effet, depuis l'explosion fulgurante au XX ème siècle de la recherche, des découvertes sans suffisamment de précaution et trop souvent obnubilée par l'application irréfléchie d'application immédiatement et massivement rentables, le profit facile et colossal tente et fait succomber les consciences.

Il fallait mettre en place un principe de sage pondération, et de précaution de ce qu'on peut qualifier trop souvent d'élucubration d'un scientisme aveugle, méprisant ou tout le moins sous-évaluant (pour des raisons de rentabilité ) les risques encourus ; La réalité des morts de l'amiante, des vaches folles, du sang contaminé, de certains vaccins et surtout de médicaments tueurs...

DEMONTRENT A L'EVIDENCE L'IMPERIEUSE OBLIGATION DU RENFORCEMENT DE L'APPLICATION DE CE PRINCIPE ET SA REACTUALISATION.

COMBIEN de dangers et de risques, en effet, nous cachent-on aujourd'hui encore, médicaments, produits ménagers, pesticides, contaminants des rejets nucléaire, herbicides, hormones .......

qui n'ont même pas d' A.M.M ; (autorisation de mise sur le marché ), pour des centaines d'entre EUX VENDUS MASSIVEMENT DANS LES COMMERCES ;

C EST LA VIE, Notre vie, celle de nos enfants et de notre planète qui sont en jeux ; quand se réveillera-t-on ??

Une des actions que nous revendiquons et qui illustre la réalité de l'incontournable nécessité du principe de précaution dans nos comportements humains, est notre recours en annulation par le Tribunal administratif de Nice, qui a suivi en toute sagesse notre argumentaire, du S.D.A.U. (Schéma Départemental d’Aménagement Urbain) ignorant superbement les prescriptions réglementaires de PRECAUTION POUR LA PROTECTION DES ZONES AGRICOLES ET ZONES INNODABLES.

Les Administrations, les Maires, les Cabinets spécialisés, eurent à repenser à la baisse leurs pharaoniques et dangereux projets azuréens.


 

On le confirme bien aujourd’hui avec l'augmentation de la pluviométrie et des graves inondations en série qui les suivent, des ras de marées, type XINTHIA qui nous coûtent très cher, et pour demain l’élévation du niveau des océans, pouvant atteindre, pour certains spécialistes internationaux plusieurs dizaines de mètres (documents américains France 5).

Il faudra donc, en l’espèce, durcir sévèrement ce principe qui endigue les appétits insatiables des bétonneurs de tous poils.


 

Il faut dire clairement les choses et j'engage lecteurs et journalistes à révéler les faits d'appétits sordides qui motivent le plus souvent ces prises de position contre le principe de précaution, qui est la simple application du principe de survie et de VIE de nos enfants, et des plus faibles et de la Planète.


 

Nous nous sommes battus pour le principe de précaution, contre la vitesse et le tabac avec déjà des dizaines de milliers de morts et de souffrance en moins, sans compter les économies pour la Sécurité Sociale.


 

Est-il utopique d'envisager "une class action " contre ces délateurs du principe de Précaution, qui quelque part incitent au meurtre, par non-assistance à personnes en danger de devenir des " cobayes " d'une science en délire au service de l'argent-roi. Réagir.

Ce sont bien ces valeurs de sagesse et de vérité, dans l'amour et la Foi du partage de connaissances et de nos actions avec respect et amour du prochain, qui fondent notre Foi en notre Dieu Pentocreator.

PS ; NOUS POUVONS PAR CONTRE DONNER DU TRAVAIL AUX BÉTONNEURS EN LES ENCOURAGEANT A CONSTRUIRE D'ÉNORMES COUPOLES DE PROTECTION DE NOS CENTRALES NUCLÉAIRES POUR LES SÉCURISER ÉFFICACEMENT.


 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau