16 août 2016

 

15 Août - Fêtons Marie,

toutes les mères et la maternité.

 

 

En cette fête solennelle pour toute la chrétienté, on célèbre en même temps toute la Foi nécessaire à toute jeune femme pour accepter la VIE dans toute sa dimension divine mais aussi modèle de toute maternité assumée par les épouses d'aujourd'hui dans ses rôles les plus douloureux jusqu'à la mort d'un fils sur une croix.

 

C'est dans son « magnificat », prière majeure de ce jour et profession de Foi magistrale de Marie pour son Dieu que se résume et s'explique la croyance chrétienne en notre Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, s'ouvrant à toutes religions monothéistes pour un œcuménisme opérationnel.

 

Comme Saint François nous l'explique dans sa prière fondatrice, ce magnificat de Marie est l'essence même des valeurs de notre Foi chrétienne dans leur diversité.

 

Nous vous laissons méditer cette prière qui nous donne les pistes des réflexions et des méditations possibles pour mieux comprendre et prévenir d'autres attentats comme celui du 14 juillet à Nice. Dans ce « magnificat », Marie nous donne les moyens de dénouer les tortueux chemins qui ont conduit non seulement aux meurtres d’innocents que nous sommes potentiellement tous, mais aussi à la honte de cet assassinat national impliquant mon pays qui a peur d'en assumer la responsabilité par la prière de Saint François et le magnificat, nous avons tous les éléments qui peuvent conduire les recherches de la Toute Nouvelle association déterminée à en dénouer les causes, pour en prévenir les récidives.

 

Docteur Jean GILLARD

 

----------

 

Magnificat

 


 

Mon âme exalte ; la Vie éternelle, l'Amour parfait, la Charité accomplie, la Vérité absolue et la Sagesse infinie de mon Dieu,


 

Mon esprit exulte ; d'Espérance, d'Attention, de Pitié, de Justice et de Sagacité en Dieu mon Sauveur.


 

Il s'est penché sur ; l'Humilité, la Tendresse, la Miséricorde, la Franchise et la Perspicacité de sa servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse PLEINE; de Foi, d'Amour, de Don, de Justice et de Discernement de NOTRE Dieu.


 

Le Puissant fit pour moi des merveilles ; de Puissance, de Communion, de Pardon, de Loyauté et d'Intelligence ; Saint est son nom !


 

Sa Vie éternelle, son Amour parfait, sa Charité accomplie, sa Vérité absolue et sa Sagesse infinie s'étendent d'âge en âge sur ceux qui craignent la puissance ; de sa Vie, de son Amour, de sa Charité, de sa Vérité et de sa Sagesse.


 

Déployant la force de son bras, il disperse ; l'orgueil, la haine, la jalousie, le mensonge et la bêtise. Il renverse ; la prétention, la méchanceté, la rivalité, l'hypocrisie et la sottise de leurs trônes, il élève ; l'Humilité, la Tendresse, la Miséricorde, la Franchise et la Perspicacité des humbles.


 

Il comble de biens les affamés ; d'Espérance, d'Attention, de Pitié, de Justice et de Sagacitérenvoie les riches ; de dédain, de mépris, de rage, d'envie et d'absurdité les mains vides.


 

Il relève ; la Puissance, la Communion, le Pardon, la Loyauté et l'Intelligence d'Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de ses promesses ; de Vie éternelle, d'Amour parfait, de Charité accomplie, de Vérité absolue et de Sagesse infinie faites à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race à jamais. »


 

Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s'en retourna chez elle.

 

----------

 

Prière de Saint François d'Assise

 

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix!

Qui est Paix de l’Espérance, de l’Amour, du Pardon, de la Vérité et de la Sagesse

Là où il y a de la haine, que je mette l'amour.

Là où il y a l'offense, que je mette le pardon.

Là où il y a la discorde, que je mette l'union.

Là ou il y a l'erreur, que je mette la vérité.

Là où il y a le doute, que je mette la foi.

Là où il y a le désespoir, que je mette l'espérance.

Là où il y a les ténèbres, que je mette ta lumière.

Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant

à être consolé...qu'à consoler

à être compris...qu'à comprendre

à être aimé...qu'à aimer

Car

c'est en donnant...qu'on reçoit

c'est en s'oubliant ...qu'on trouve

c'est en pardonnant...qu'on est pardonné

c'est en mourant...qu'on ressuscite à l'éternelle vie.

 

Saint François d'Assise


 

Ajouter un commentaire