03 août 2016

 

Apparence et réalité

 

À un an des présidentielles, il faudrait être aveugle pour ne pas voir les intentions et les manipulations du pouvoir politique pour récupérer les enjeux électoraux des différents attentats meurtriers qui traumatisent l'ensemble de la population.

 

Premier outil de la récupération électorale, les forces militaires et policières ; « Braves gens, dormez tranquille, nous avons la puissance policière au plus près de chez vous et nos forces militaires pour atteindre le cœur de la croisade djihadiste bien seul et relativement isolé dans le concert des nations ».

 

On voit très bien d'ailleurs, qu'à Nice, il y avait la police nationale et police municipale, qui n'ont pu arrêter ce dangereux djihadiste sanguinaire, quant aux moyens militaires déployés en Syrie, ils sont considérablement onéreux pour un pays de taille moyenne comme le nôtre sans pouvoir en récolter des résultats suffisants pour rétablir la sérénité dans un monde truffés de propagande djihadiste intégriste et de jeunes islamistes indétectables prêts à donner leur vie pour une cause qu'il croit bien évidemment « juste ».

 

Les apparences sont trompeuses et attaquent de front un islam radical et meurtrier qui se développe spécialement dans les pays à la civilisation la plus avancée où le luxe étalé, la permissivité sexuelle débridée et les dépenses de plaisirs en tout genre ne font qu'entretenir la haine, l'envie et la révolte de nos ghettos urbains et péri-urbains.

 

Il s'agit aujourd'hui d'un problème qui n'est abordé qu'en surface avec en ligne de mire, non pas ses solutions efficaces mais une récolte de bulletin de vote. J'en appelle dès aujourd'hui à la bonne volonté des nombreux correspondants qui nous contacte sur Internet pour mettre en place un groupe actif de réflexions et de propositions sans arrière pensée politique.

 

Je vous joins la réponse d'un des professeurs de Médecines à ma proposition lors d'un colloque hospitalier et qui ne réclame que la bonne volonté de quelques-uns d'entre vous à m'aider dans cette démarche.

 

Nous pourrions par exemple si nous étions assez nombreux, convenir d'un rendez-vous hebdomadaire entre 16 h et 18 h au lieu emblématique du château à Nice pour y débattre et concrétiser.

 

« Réveillons la France », c'est le titre de mon dernier ouvrage en librairie.

N'hésitez surtout pas à laisser vos commentaires pour que l'on puisse en débattre.

 

 

Docteur Jean GILLARD

 

----------

 

Monsieur et cher confrère,

 

merci de votre message et du partage de votre réflexion.

Je serai honoré de participer à cette construction.

Il est sans doute nécessaire de mieux comprendre ce qui se déroule par l’aide de spécialistes qui peuvent donner un message éclairé sur la problématique de cette violence.

Des écrits que j’ai pu consulter la personne de  Gilles Kepel , serait sans doute un excellent interlocuteur comme personne référent d’islamologie?

Je crois que Bernanos disait à peu près ces mots que "l’avenir ne se subit pas mais on le fait ».

 

Alors faisons autrement et ensemble, et en nous éclairant un peu pour comprendre au lieu de nous laissé  inonder de répétitions stériles et de lamentations épuisantes.

 

Oui pour construire cette recherche nécessairement pluridisciplinaire.

bien a vous

 

Professeur Louis JEHEL 


 

Ajouter un commentaire